La tireuse de bière pression

La bière se boit le plus souvent en cannette ou dans une bouteille, mais les plus grands amateurs de bière savent que la meilleure façon de façon de consommer ce breuvage est de le servir sous pression. Outre l’aspect authentique, le service de la bière sous pression permet à cette boisson d’offrir tout son potentiel gustatif et odorant. La bière pression est servie directement depuis le fût et exige donc l’utilisation d’un équipement spécifique comme la tireuse à bière.

À quoi sert une tireuse à bière ?

Le but premier d’une tireuse à bière est de déplacer la bière du fût ou d’un autre récipient vers le robinet. C’est une alternative à l’utilisation de la pression à gaz pour le déplacement de la bière. En effet, la tireuse se sert de la force mécanique pour livrer la bière au robinet. Il est fréquent de trouver des pompes de bières avec des systèmes de ligne utilisant entre 35 et 40 livre-force par pouce carré (psi). C’est la mesure nécessaire pour obtenir un flux cohérent. Le psi est l’unité de mesure utilisée par les Anglo-saxons pour mesurer la contrainte et la pression d’un liquide. Les tirages de plus de 60 mètres de montages exigent souvent un ascenseur vertical aux dimensions significatives. La pression du gaz ne doit pas être utilisée au-dessus et au-delà de ces pressions. Autrement, cela va entraîner des problèmes pour la bière qui commencera à absorber le gaz et verra sa composition être modifiée. Cela peut affecter le goût et la qualité du breuvage. Certains réservoirs multicanon avec des limites à basse pression utilisent également des tireuses à bière à lignes multiples.

Fonctionnement d’une pompe à bière

Les tireuses à bière sont alimentées par du gaz à haute pression ou de l’air comprimé qui n’entre pas en contact direct avec la bière. La plupart des détaillants alimentent leurs pompes à bière avec du dioxyde de carbone (CO2). Dans ce cas, le gaz CO2 de l’échappement de la pompe doit être évacué à l’extérieur du refroidisseur ou du bâtiment pour éviter l’accumulation de CO2 et l’asphyxie. Le CO2 peut être relativement coûteux à utiliser pour alimenter les pompes à bière par rapport à l’air comprimé. Cela n’empêche pas le dioxyde de carbone d’être fortement utilisé auprès de la plupart des établissements servant de la bière pression. En effet, le CO2 a l’avantage d’être plus facile à utiliser qu’un autre type de gaz.

Si un système utilise de l’air comprimé, le gaz en question ne doit jamais atteindre la bière pression. En outre, il est préférable d’utiliser un compresseur d’air de haute qualité. Ce genre d’équipement peut nettoyer et sécher l’air pour éviter d’endommager les pompes à bière. Les modèles les plus chers et les petits de compresseurs fournissent souvent de l’air avec quelques quantités d’humidité et d’huile. Cela peut nuire à l’intégrité de la tireuse à bière. En effet, si le compresseur se brise, le dispositif ne fonctionnera plus et l’utilisateur n’aura pas d’autre choix que de s’acheter une toute nouvelle pompe.

Pour choisir une machine à bière pression, lire le guide : www.machineapression.beer

Laisser un commentaire